Menu

La Maison du Pli


Cette année, la frémaa a choisi de mettre en lumière un métier rare, peu connu du grand public, car souvent dans l’ombre des maisons de Haute Couture. Derrière la Maison du Pli, on retrouve Karen Grigorian, un maître plisseur fort de plus de 25 années d’expérience.
Installé sur les hauteurs du quartier de Belleville à Paris, il est une des rares personnes en France à exercer l’art du plissage artisanal à la main. Ses techniques permettent de plisser le
tissu, le cuir, le parchemin, le plastique, la cire ou encore le bronze, pour en sublimer la matière.

Le créateur redouble d’ingéniosité et de précision pour mettre en relief les idées et croquis de ses clients.
Pour confectionner le moule dont il a besoin pour parvenir à cette fin, il utilise deux feuilles de carton kraft sur lesquelles il trace son dessin puis casse les plis du carton. La matière est alors glissée entre les deux feuilles superposées qui sont ensuite soigneusement pliées. Le moule passe alors une heure dans une étuve à haute température avant d’être mis au repos pour séchage, laissant le temps à la matière de prendre sa forme définitive avant d’être démoulée.

©Anne Laure Camilleri

L’atelier répond aux désirs artistiques les plus fous. Chaque moule plissé, qui demande entre une dizaine de jours à plusieurs semaines de travail, s’apparente à un véritable objet d’art conjuguant géométrie, précision et esthétique.

Sa clientèle est variée mais surtout prestigieuse. Il travaille principalement avec des maisons de haute couture comme Valentino, Fendi, Martin Margiela ou Givenchy, mais aussi avec des architectes et décorateurs d’intérieur, sans oublier les boutiques de luxe, les théâtres et les opéras.

Découvrez le travail de Karen Grigorian dans ce reportage

www.ateliersdeparis.com/professionnels/maison-du-pli

 

                                                                   

Photos ©Anne Laure Camilleri