Portraits de createurs 2019

< Retour

 

PORTRAIT DE CRÉATEUR 

« Collaboration & écologie »

 

 [ BEN&MANU, ÉBÉNISTES ]

Profil 2 BD

 Atelier : Valence, France

Site : www.benetmanu.com

 

> Quand et comment est né votre binôme ?

Nous nous sommes rencontrés en 2014 à Québec, dans une école d’ébénisterie artisanale. Nous n’étions pas dans la même cohorte, mais nous avons très vite vu que nous partagions la même vision de l’artisanat d’art. Nous avons donc naturellement commencé à travailler ensemble sur des projets en parallèle de nos cours.

 Pourquoi avez-vous choisi d’implanter Ben&Manu en France et non au Canada ?

Après l’obtention de notre diplôme, la question s’est posée de rester au Canada ou de rentrer en France. Après une longue période de réflexion, nous avons décidé de retraverser l’Atlantique. Notre vision des métiers d’art est beaucoup plus européenne que nord-américaine, souvent plus conservatrice et traditionnelle. Grand nombre de profils d’artistes ou d’artisans que nous aimons se trouvent en Europe, nous avons donc souhaité nous rapprocher de ce milieu et de son effervescence.

Enfilade Topographie vue 1 BD

 

Comment fonctionne votre binôme et comment se traduit votre complémentarité dans votre travail ?

Chacun a sa vision et ses affinités avec certaines techniques, mais nous restons très polyvalents et toutes les étapes peuvent être réalisées par l’un ou l’autre. Chaque projet qui rentre dans notre atelier est dessiné et travaillé à deux, nous confrontons nos visions et voyons ce qu’il en sort. Bien qu’il soit parfois contraignant, nous tenons à ce mode de travail car il nous permet d’assurer un univers cohérent qui nous convient à tous les deux et de garder un esprit créatif ouvert et dynamique.

Quelle est votre formation respective ?

Ben est un reconverti, il a un d’abord obtenu un Diplôme des métiers d’art en régie lumière, puis travaillé dans le spectacle, avant de bifurquer vers l’ébénisterie à 28 ans en réalisant un DEC (Diplôme Québécois) en ébénisterie artisanale. Manu a un bac professionnel français en ébénisterie artisanale et le même DEC québécois.

Triptyque Relief rond 9 BD

Vous vous définissez comme ébénistes – designers, pourquoi cette orientation vers le design ?

Cette notion de design nous permet d’explorer des univers de création qui sortent de l’ébénisterie traditionnelle. Bien que nous tenions à ce que nos pièces soient entièrement réalisées à la main, nous pouvons alors nous détacher des techniques habituelles. Nous nous inspirons aussi bien d’art contemporain que de design industriel. Cela nous permet également de montrer à nos clients que nous avons une force de proposition par rapport à leurs projets.

Qu’apporte le design à votre travail en termes de création et d’innovation ?

Associé aux métiers d’art, il allie esthétique, originalité et fonctionnalité. C’est l’art du compromis. Nous adorons lorsque nous réussissons à intégrer notre travail sculptural à une pièce de mobilier plus utilitaire. C’est par exemple le cas pour notre table basse Relief , sur laquelle une montagne est sculptée sur une partie du plateau. La table remplit non seulement sa fonction mais possède également une dimension contemplative et décorative. Art, design et savoir-faire sont ainsi réunis sur une même pièce.

Sculpture murale Relief epoxy bleue 2 vue 2 BD

Vous êtes adeptes du mouvement des néo-artisans. Quel est ce mouvement et en quoi influence-t-il votre travail ?

Ce mouvement nous permet d’assumer un statut plus indépendant par rapport à l’image de l’ébéniste traditionnel. En effet, comme beaucoup de gens de notre génération, nous choisissons ce métier par passion et sommes attachés à notre liberté de créer et d’entreprendre. Les néo-artisans sont souvent des reconvertis qui souhaitent adopter un style de vie plus sain, autour d’un savoir-faire qu’il faut apprendre et maîtriser sur le temps d’une vie. Comme tout entrepreneur, nous avons parfois du mal à adopter ce mode de vie plus lent, mais nous mettons un point d’honneur à continuer un travail de recherche et de création qui nous permet de rester constamment en éveil et toujours très passionnés par notre activité.

Comme définiriez-vous votre démarche artistique ?

Aussi bien pour les sculptures que pour le mobilier, nous souhaitons conférer à nos créations une dimension poétique et contemplative. Faire d’une pièce utilitaire un élément de décoration fort qui a sa propre narration. Pour cela, nous travaillons principalement autour de paysages qui invitent à la rêverie et à la contemplation, comme des montagnes, des déserts ou encore des îles perdues au milieu de l’océan. Il s’agit de paysages fantasmés, dans lesquels chacun trouve sa propre vision. Ils sont donc travaillés de manière plus ou moins abstraite selon l’humeur. Chaque sculpture, réalisée à la main, est donc unique. Notre travail est ainsi en constante évolution, toujours prêt à se réinventer.