< Retour

Yuko Kuramatsu photo

YUKO  KURAMATSU

CÉRAMISTE 

 

Origine : Fukuoka, Japon

Atelier : Poitiers, France

Son site : https://www.yukokuramatsu.com/

 

 

 

>>> Pourquoi avez-vous choisi de vous installer en France pour exercer votre métier ?

Je me suis installée en France bien avant que je sois céramiste. Je m’intéressais depuis toute petite à la céramique, mais c'est la rencontre avec une céramiste française de ma région en France qui a été une vraie opportunité pour moi.

 

Yuko Kuramatsu1 BD

>>> Quelles sont les techniques et savoir-faire japonais que vous utilisez dans votre travail ?

J'utilise la technique Nerikomi (Nériage). Les terres sont colorées dans la masse, puis il y a un travail de modelage où on construit des motifs.

Ce qu’on voit sur une pièce de Nerikomi n'est ni une peinture, ni un imprimé, c’est la tranche obtenue, le résultat des cannes d’argile de différentes couleurs rassemblées verticalement tout en calculant un motif précis.

 

 

Yuko Kuramatsu4

>>> Quelles sont les inspirations japonaises dans vos créations ?

J’aime modeler les motifs traditionnels, comme Asanoha, Uzurade, Shippô, entre autres. Ces noms ne vous disent sans doute pas grand-chose, mais vous voyez ces motifs tous les jours et partout.

J'aime également modeler les motifs symboliques, comme les fleurs de cerisier ou de prunier, qui touchent particulièrement les Japonais. En effet, ces motifs ont toujours des significations particulières. Ils me touchent beaucoup, et j’ai le plaisir de partager avec vous ces pensées japonaises et poétiques.

En regardant mes pièces, les gens disent très souvent "c’est très japonais ! Fin, délicat, poétique…”. Je ne m'en rends pas spécialement compte, donc tout ce que je présente doit naturellement dégager quelque chose d’exotique pour vous !

 

 

 

 

 

 

>>> Comment associez-vous la culture et les savoir-faire français et japonais dans votre travail ?

J’avoue que je ne sais pas trop. Je n’ai pas appris la céramique dans sa pure tradition japonaise. Dans l’apprentissage ou le côté pratique et technique, je vois certaines différences, mais tout est bénéfique pour moi. J’ai deux pays sous mes pieds qui me soutiennent solidement. J'ai l'impression d'avoir deux sacs magiques de Joséphine. 

Sinon, mon physique est 100% japonais et je garde des principes d'éducation de mon enfance, mais je suis en France depuis un certain nombre d'années. Je dois être un mixage à l’intérieur.

Donc, je ne sais pas dire « comment » j’associe la culture et les savoir-faire français et japonais, car c’est spontané, naturel. Tout ce qui pousse dans mes mains est un fragment à moi, qui a deux racines.

Yuko Kuramatsu3Yuko Kuramatsu2 BD